Coaching de vie depuis 2004 + 1 000 clients
Le langage non-verbal est il vraiment plus important que le verbal?

L’autre jour j’avais une discussion avec l’un des mes proches collaborateurs pour mon site mariefrancearchibald.com

Il employait souvent l’expression concernant ses recherches sur le web pour améliorer un aspect de notre marketing comme : « Pas terribles ». Je lui disais qu’utiliser ces mots de façon réplétive dans son vocabulaire engendrait chez lui une certaine façon de pensées que j’appellerais « limitante », pouvant ainsi affecter ses futures recherches. Par le fait même cela créait chez moi un feeling qui n’était pas des plus agréables à force de l’entendre… Je lui ai alors dit à quel point l’importance des mots avaient du poids dans une conversation.

Selon lui et bien d’autres, plusieurs livres de communication pensent pourtant le contraire : le langage non-verbal compterait de 70 % à 90% selon bien dse auteurs et donc de 10 % à 30 % pour le langage verbal. Selon moi, c’est une fausse croyance populaire. Hors je lui ai dit : « Tu sais si tu t’en vas voir un bandit tel un Hells Angel et tu t’approches avec un non verbal ouvert, en lui souriant, avec une allure très décontractée et que tu lui dis : « Tu n’es qu’un salopard! » , je pense que tu auras à avoir de bonnes jambes pour courir vite afin qu’il ne t’attrape (rires!)… Mon exemple était consciemment choisi pour qu’il soit exagéré afin de lui démontrer l’importance des mots, donc du langage verbal.

Je voulais lui illustrer que lorsqu’on parle avec quelqu’un en personne ou par téléphone, les mots ont autant d’importance que le langage non-verbal. Dans notre cas, lui et moi étions au téléphone, donc je pouvais remarquer son langage non-verbal dans sa voix tel le timbre, le rythme, l’intonation, etc. Le choix de mots a autant d’importance que les gestes ou la façon dont on parle lorsqu’on discute avec une personne selon mes apprentissages. Le langage verbal et donc autant important que le langage non-verbal.

C’est seulement lorsqu’il n’y a pas beaucoup ou très peu d’échange de mots que le langage non-verbal prend plus d’importance dans la communication. Les mots traduisent notre schème de pensées tandis que nos gestes traduisent plus nos émotions. Il y a donc de l’information importante sur l’interlocuteur dans l’un ou l’autre aspect de la communication, verbal et non verbal.

À ce sujet presque tous les livres du fondateur de la PNL, Richard Bandler parle de l’importance du langage et des mots dans la communication. Un des meilleurs livres que je connais sur la communication, que ce soit au travail, pour mieux vendre, pour engager quelqu’un, pour nos relations autant au niveau social qu’amoureux est le livre : Le plein pouvoir des mots, Shelle Rose Charvet.

Pour ceux qui préférerait avoir un accompagnement professionnel pour améliorer leur communication, je vous invite à me contacter ici afin de me spécifier vos besoins. Au plaisir de vous aider en personne.

© Marie-France Archibald, coach et formatrice depuis 2004

Autres articles

Laisser un commentaire

Merci d'indiquer votre nom. Merci d'indiquer une adresse courriel valide. Merci de saisir votre commentaire.