Coaching de vie depuis 2004 + 1 000 clients
7 façons pour détecter le mensonge non verbal

Tout le monde ment, pour une raison ou pour une autre, à un moment ou un autre. Du petit mensonge commis par omission, en passant par l’embellissement de la vérité pour rendre quelque chose plus attrayant, jusqu’au gros mensonge qui peut avoir de grosses conséquences, l’un de vos interlocuteurs vous a forcément déjà menti, ou « caché la vérité ». Toutefois, comme les bons menteurs sont heureusement rares, il est possible, avec un peu d’entrainement, de détecter le mensonge chez votre interlocuteur. En effet, même si la personne avec laquelle vous discutez essaye de vous cacher la vérité, son corps peut la trahir et donc vous aider à détecter la supercherie.

Détecter le mensonge non verbal en apprenant à lire les expressions du corps

Nous allons donc essayer d’apprendre à lire les expressions du corps pour réussir à décrypter le mensonge langage non verbal. Cet art consiste à apprendre à lire les expressions du visage et à lire les expressions du corps, afin de comprendre ce que le corps de la personne peut nous apprendre. Ces techniques sont utilisées par de nombreux experts de la police, mais elles peuvent aussi être très utiles dans le milieu professionnel. Elles pourront être utilisées par les employeurs, les cadres, les employés des ressources humaines, les gestionnaires, les vendeurs et, dans n’importe quelles situations où la reconnaissance de la vérité, éviter les mensonges et les fraudes peut permettre à une entreprise ou à une personne à son compte de sauver du temps et de l’argent. À mon avis, cette compétence fait une différence cruciale pour la réussite professionnelle.

Pour vous aider à détecter le mensonge non verbal, je vais vous donner 7 points à surveiller, qui pourront vous servir à décrypter le mensonge :

1) Le regard

Contrairement à ce que la plupart des gens croient, le regard fuyant n’est pas forcément un signe de mensonge. En fait, le menteur peut même adopter le comportement inverse, puisqu’il cherchera sûrement votre assentiment, en vous regardant régulièrement dans les yeux. Le menteur ne détournera pas nécessairement les yeux, alors ne tombez pas dans ce piège.

2) Les gestes parasites

Une personne qui ment laisse généralement apparaître de nombreux gestes parasites, elle a tendance à se toucher le visage, la bouche, la gorge, l’arrière du corps. Elle se grattera le nez, l’arrière de la tête… tous ces gestes sont en fait des signaux qui sont faciles à remarquer si vous faites attention aux expressions du visage liées au mensonge.

3) L’amplitude de ses gestes

Pour décrypter le mensonge chez votre interlocuteur, essayez de vous intéresser à l’ampleur des gestes qu’il utilise pour illustrer son discours. Chez un menteur, les gestes manquent généralement d’ampleur, ses bras ont tendance à rester près du corps.

4) Les mouvements de votre interlocuteur

Intéressez-vous au mouvement de votre interlocuteur, s’il est en train de vous raconter des histoires, il aura tendance à avoir des mouvements courts et rapides.

5) Les mouvements de sincérités

Certains mouvements appuient la sincérité d’un discours, il est donc possible de détecter le mensonge non verbal en s’intéressant justement à l’absence de ces gestes. Un menteur aura ainsi tendance à garder les mains proches du corps en évitant les gestes d’ouverture. De la même façon, il y a de fortes chances, qu’il évite de se toucher la poitrine ou le cœur.

6) Voir le mensonge sur le visage

Pour détecter le mensonge, je vous conseille d’apprendre à lire les expressions du visage. Chez un menteur, les mouvements du visage sont en fait incomplet, puisque certaines parties du visage restent figées quand d’autres parties sont en mouvement.

7) L’importance des micro-expressions

Quand une personne ment, elle essaye de contrôler tous les gestes qui pourraient la trahir, mais ce contrôle est en fait difficile à maintenir sur la durée. Il est donc possible de voir le mensonge sur le visage, en faisant très attention, car de micro-expressions* vont apparaître sous la pression. Ces expressions ne durent que 1/15e de seconde, il est donc nécessaire d’être très rapide pour détecter le mensonge du langage non verbal.

Par contre, attention, vous ne deviendrez pas un expert du mensonge en ne vous intéressant qu’à ces signes, car ils ne sont là que pour vous mettre sur la bonne piste. Pour être sûr de découvrir la supercherie, il sera nécessaire d’affiner votre observation afin de réussir à détecter le mensonge non verbal.

D’ailleurs, en tant qu’experte pour avoir aidé plus de 1 000 clients à améliorer leurs compétences pour décoder le langage non verbal, je peux vous aider à apprendre comment identifier un ensemble de signaux, qui vous indiqueront qu’une personne ment. Je vous invite à me contacter pour un coaching de vie gratuit que je donne à Montréa (téléphone ou Skype si à l’extérieur)!

*Micro-expressions

© Marie-France Archibald

Autres articles

Laisser un commentaire

Merci d'indiquer votre nom. Merci d'indiquer une adresse courriel valide. Merci de saisir votre commentaire.