Coaching de vie depuis 2004 + 1 000 clients
L’anxiété : symptômes de notre ère moderne

Des causes aux symptômes de l’anxiété

Chaque période de l’humanité a eu son lot de stress et d’anxiété. Mais je constate, en regardant autour de moi, qu’il y a de plus en plus de gens qui vivent de l’anxiété dans notre ère moderne, entre autres, avec les nouvelles technologies. L’anxiété, selon mon expérience, s’installe lorsque quelqu’un ressent une ou plusieurs peurs intenses qu’il ne se sent pas capable de surmonter, qu’il se sent dépasser par ce qui lui arrive… Cela peut même devenir une anxiété généralisée si cette personne le vit à répétitions sur une longue période. Je sais ce que c’est pour en avoir vécu pendant de longues années. Voici, selon moi des causes aux symptômes de l’anxiété de notre temps.

1) Nul n’a besoin d’être une personnalité publique pour vivre de l’anxiété avec les médias sociaux. Je vois de plus en plus de gens souffrir d’anxiété en lien avec de commentaires qu’ils ont reçu sur leur statut ou qu’ils ont vu des photos/vidéos se propager comme une trainée de poudre alors qu’ils ne voulaient pas que ce soit public.

2) Les technologies de l’information crée chez plusieurs de l‘anxiété au travail. De plus en plus de gens doivent avoir une image de marque personnelle pour leur travail ou leur entreprise (personnal branding en anglais). Plusieurs ont l’anxiété d’être devant le public, craint de ne pas être à la hauteur lors d’un lancement de produit/service, ont peur du jugement des autres, se demandent s’ils auront beaucoup  de “J’aime” sur Facebook, etc. Certains aussi vivent de l’anxiété due à la critique en rapport avec ce qu’ils ont écrit dans leurs médias sociaux. Si je vous donne des exemples de personnalités publiques, je pense entre autres à l’été 2015, où Jean-François Mercier avait été accusé suite à statut Facebook, de slut shaming, concept où toute femme est humiliée ou intimidée en raison de son attitude ou son aspect physique jugé provocant. Il y a aussi eu un autre cas médiatisé, celui de Saskia Thuot, animatrice de l’émission Décore ta vie qui avait témoigné de son expérience, où des gens lui avaient écrit sur Facebook qu’elle devrait maigrir, qu’elle était trop grosse…

3) Au travail, il y a constamment des changements technologiques avec lesquels on doit s’adapter : un nouveau logiciel, une nouvelle mise à jour, des nouvelles procédures, un nouvel ordinateur, etc. Et, tout cela nous suit aussi dans notre vie personnelle : soit sur notre ordi, notre tablette ou notre téléphone intelligent. Si l’on veut rester à jour et suivre les tendances technologiques, cela va très très vite et peut mener quelqu’un à vivre de l’anxiété afin d’essayer de suivre et ne pas être dépassé.

Également, il y a aussi beaucoup d’incertitudes au niveau de l’emploi qui créent de l’anxiété chez les travailleurs. Plusieurs personnes ont un emploi dans des domaines où ils doivent de plus en plus en faire plus avec moins de personnel. D’autres se demandent si leur travail ne sera pas remplacé par un une nouvelle technologie plus performante. Cela crée de l’anxiété dans plusieurs entreprises ainsi que dans le domaine des services publics.

Pour se libérer de son anxiété, il est nécessaire d’apprendre à reconnaitre dans notre corps, les signes de cette anxiété et de faire face à ce que j’appelle ce “guerrier intérieur”, c’est à dire la difficulté à faire face à la situation anxiogène que nous vivons. Si vous désirez apprendre comment, sachez que comme je me suis sortie de cette anxiété qui dans mon cas était généralisé, il est possible pour vous aussi de vous en sortir. Car je ne suis pas différente humainement de vous. Si vous êtes curieux d’essayer mes outils, je vous invite à faire un essai sans risque ici.

Autres articles

1 réponse

  • Michel Gagnon19 novembre 2015 à 10 h 15 min

    Quelques témoignages dont certains ont vu leurs capacité à gérer de façon plus approprié. Chaque individu est unique et dont l’ équipement émotif diffère selon chaque personnalité. Certaines personalités sont structurer de façon très fébrile pour ensuite canalisé tout son ètre en un seule égocentrisme que l’ on qualifie à trop s’ en faire. C’ est un travail de longue haliene qui se veut d’ être soi même sans pour autant en rajouter de façon extravagante.

    Répondre

Laisser un commentaire

Merci d'indiquer votre nom. Merci d'indiquer une adresse courriel valide. Merci de saisir votre commentaire.