Coaching de vie depuis 2004 + 1 000 clients
3 clés pour vaincre l’anxiété sans médicaments

L’anxiété est un signal du corps qui nous dit : alerte rouge! Quelque chose ne vas pas! Notre corps envoie des signaux pour nous dire que nous avons à changer nos perceptions vis-à-vis d’un événement, une personne ou soi-même. C’est une occasion de faire un travail sur soi pour changer quelque chose sur soi-même et notre façon de voir la vie.

Si vous êtes quelqu’un de perfectionniste ou contrôlant ou ambitieux, vous risquez d’être une personne anxieuse. Vous êtes peut-être aussi insatisfait de certains aspects de votre vie. Je sais ce que c’est pour avoir vécu de l’anxiété généralisée pendant une dizaine d’années. J’étais très perfectionniste. Je n’ai pas tout réglé de ce côté, mais l’anxiété ne fait plus autant partie de ma vie…

Il est important donc de vaincre l’anxiété afin que cette dernière ne soit pas paralysante et qu’elle vous empêche de bien fonctionner au quotidien ou réaliser vos projets.

Voici des pistes de solutions qui pourraient vous aider :

Accepter ce qui est pour vaincre l’anxiété :

Bien sûr, l’anxiété est désagréable à vivre et cela peut paraître paradoxal, mais la première étape est d’accepter que vous la vivez. Ne vous culpabiliser pas en plus, sinon vous vous retrouverez avec un deuxième problème. Acceptez ce qui se présente lorsque vous ressentez de l’anxiété fait partie du processus.

Je sais que ce n’est peut-être pas évident pour tous au départ… Mais à force de pratiquer l’acceptation, vous augmentez vos chances que ce moment anxieux passe plus rapidement. Car rien ne dure, c’est toujours temporaire. Les pensées et les images que vous vous faites à propos d’un événement, d’une personne ou de vous-même, finiront pas se terminer. Surtout, moins vous y attacherez d’importance, plus cela risque d’être facile et prendre moins de temps afin que votre anxiété s’arrête.

Observez votre façon de pensée qui crée de l’anxiété :

Essayez de trouver vos pensées qui vous font vivre cette anxiété. Est-ce : « je ne me trouve pas assez bon » , « j’ai peur de ne pas réussir », « je crains l’échec ou le rejet si j’essaie telle chose »?

Peu importe la pensée, ensuite, observez-les comme si elles étaient à l’extérieur de vous. Je vous rappelle que vous n’êtes pas vos pensées.

Demandez-vous si vos pensées sont vraiment vraies et palpables comme tout ce qui vous entoure, les objets et l’environnement matériel.

Vous comprenez alors que les pensées ne sont pas réelles et matérielles comme la réalité. Elles ne sont donc vraies que si vous décidez d’y croire. Je sais que ce vous ressentez à l’intérieur de vous comme anxiété vous semble bien réelles. Mais cette anxiété est créée par des pensées qui ne sont pas palpables ou matérielles. Donc à vous, de prendre cette décision, à choisir si vous voulez changer les perceptions de vos pensées. Je sais que cela n’est peut-être pas évident, mais à force de pratiquer cette méthode pour vaincre l’anxiété sans médicaments, on finit par être efficace.

Devenir vigilant sur ses propres pensées

Restez vigilant et observateur de vos pensées. Toutes pensées ou émotions ont un début et une fin. Comme je disais, rien ne dure. Vous êtes le créateur de votre anxiété, ni plus, ni moins. Ce sont vos interprétations de la réalité qui vous font vivre cette anxiété. Surveillez votre dialogue mental (votre petit hamster, comme on dit au Québec) afin qu’il ne se multiplie pas avec plusieurs pensées. Si vous avez la vigilance de vous observer penser et réagir dans telle situation, vis-à-vis telle personne ou vous-même et qu’en plus vous faites le processus : acceptation de mon état, « ne pas croire que mes pensées sont vraies », vous allez vous autoriser à vivre ce moment anxieux plus rapidement. Cela, se passe beaucoup au niveau du ressenti du corps. Si vous combattez ce qu’il y a dans votre mental, vous faites de la résistance à ce que vous ressentez dans votre corps et vous contribuez à être dans un état anxieux encore plus longtemps.

Cette piste pour aller plus vite, est aussi de s’assurer de bien prendre conscience de ressentir votre corps pour vous libérer de votre anxiété. Si c’est difficile pour vous de ressentir votre corps, je vous invite à télécharger mon ebook gratuit ici-bas.

Si c’est la première fois que vous me lisez, je vous invite à obtenir la chance d’avoir une session gratuite de 45 minutes.

© Marie-France Archibald

ebook anxiété de performance montréal



© Marie-France Archibald

Autres articles

Laisser un commentaire

Merci d'indiquer votre nom. Merci d'indiquer une adresse courriel valide. Merci de saisir votre commentaire.